Il existe de temps en temps des expositions, qui mettent en avant un thème rarement traité, voire parfois dénaturer par des préjugés.
Je vais, donc, vous parler d’une exposition, qui montre les animaux et la nature dans un contexte artistique, soit l’exposition : Beauté Animale.

Beauté Animale est une exposition organisée par la Réunion des musées nationaux, elle est ouverte depuis le 21 mars, et elle va bientôt se terminer d’ici quelques jours.
Vous avez, donc, jusqu’au 16 juillet 2012 pour apprécier cette exposition montrant peinture, dessin et sculpture sur les animaux.
Ainsi, le thème principal de ce musée est de mettre en avant les rapports, que les artistes entretiennent avec les animaux.
Car les animaux sont, depuis la renaissance, représentés sous diverses formes.
C’était, à l’époque, la découverte de nouvelle race, parfois représentée différemment d’un artiste à l’autre.
Ce qui montrait différents points de vue sur la nature.

C’est ainsi l’exposition d’environ 120 chefs-d’œuvre de l’art occidental, de la Renaissance à nos jours, qu’on peut voir, soit des Peintures, dessins, sculptures ou photographies.
Sachez que les œuvres mises en avant ne présentent que des animaux, sans aucune présence humaine.
On voit, donc, des animaux domestiques et sauvages, sans que l’homme se montre à ces côtés.
Ainsi, on regarde juste la bête, avec sa puissance, sa beauté, et sa liberté.

De ce fait, au fil des allées et des murs, on rencontre des grands artistes ou des tableaux peu connus, montrant un panel de technique mettant en valeur le monde animal.
On découvre aussi que la zoologie est née vers la renaissance grâce à des artistes comme Dürer, qui permit de faire découvrir de nouvelles races d’oiseaux exotiques.
Aussi, grâce à des textes accompagnant les diverses œuvres, on apprend que les artistes étudiaient l’anatomie des animaux, surtout celui du cheval.
De plus, on voit les animaux disparus de notre époque ou ceux à la mode dans l’ancien temps.
Ce qui montre que l’homme a évolué dans sa relation avec les animaux et la nature.
Cette exposition met aussi, en avant, la beauté et la laideur, tels les rats, la chauve-souris de César ou l’araignée de Louise Bourgeois.
On voit, ainsi, que l’homme avait peur de certains animaux, vus comme des monstres, ou des êtres dégoutants.
Certains étaient même détestés par leur représentation avec une croyance quelconque, comme le chat qui représentait le mal et les sorcières.
Pour finir, certaines œuvres sont accompagnées d’histoire vraie, de véritables témoignages du passés.
On peut, ainsi, lire l’histoire du rhinocéros de Léon X ou de la girafe de Charles X, dont la traversée de la France, de Marseille à Paris, avait fait sensation à l’époque.
Mais, d’autres œuvres racontent une histoire venant du présent, voire du futur.
Car elles sont un symbole en elle-même, comme l’ours polaire, qui est représenté dans cette exposition.

Ainsi, Beauté animale représente vraiment l’univers des animaux dans le temps, le seul défaut dans cette exposition, serait qu’elle n’est pas assez poussée.
Elle ne montrerait qu’une ébauche de nombre d’œuvres et histoires sur les animaux.
Pourtant, je vous recommande de jeter un coup d’œil, car les peintures, et les dessins sont magnifiques, montrant la puissance des animaux et des coups de pinceau.
À l’époque, la photographie n’existait pas, mais l’artiste arrivait à capturer la beauté véritable des animaux.
Mais, les récentes photographies sont aussi de toute beauté, faites naturellement, voire sauvagement, donnant presque envie, de plonger dedans.
On regrette presque que cette exposition soit juste là pour quelques mois.
Si, vous n’avez pas encore visité les lieux, je vous conseille de faire un tour, surtout si vous aimez l’art, l’histoire et les animaux.

Récapitulatif

Tarif : 12 €, sinon 8 € pour les moins de 25 ans et gratuits pour les moins de 13 ans.
Adresse : Grand Palais, Galeries nationales - Entrée Clemenceau - Place Clemenceau 75008 Paris
Chien/Animaux : Non autorisé.
Ouverture : Du 21 mars 2012 au 16 juillet 2012, tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 20h, puis le mercredi jusqu’à 22h.
Site : http://www.rmn.fr/