Mystere Naturel

24 février 2016

Alimentation : Muguet, une plante toxique

Il existe beaucoup d’aliment toxique pour nos amis les animaux.
Mais ce ne sont pas les seuls produits qui peuvent provoquer de graves conséquences sur nos boules de poil.
Ainsi, ils existent des plantes, que l’on possède au quotidien, qui sont aussi très dangereuses pour eux.
C’est pour cela que je vais vous parler plus en détail du « Muguet, une plante toxique ».

Il s’avère que le muguet (Convallaria majalis), une plante de la famille des liliacées, peut provoquer une intoxication mortelle chez les animaux, et l’homme, peu importe la partie de la fleur consommation (baie, fleur, tige, feuille). Même l'eau du vase dans laquelle la plante a séjourné est toxique.
Ainsi le muguet est toxique pour nos animaux domestiques, ceci inclut :
- Le chien
- Le chat
- Le furet
- Les perroquets (Aras, Gris du Gabon, Cacatoès, Amazone…)
- Les oiseaux (Calopsitte, Inséparable, Canaris…)
- Les rongeurs (rat, souris, chinchilla, hamster…)
Sachez que les animaux jeunes ou très âgés sont plus susceptibles de présenter des symptômes graves.

Le problème viendrait ainsi de trois substances : la convallarine, la convallamarine et la convallatoxine.
Ainsi, ces hétérosides cardiotoxiques vont avoir un effet toxique sur le coeur comparable à celui des digitaliques.
Ce qui aura comme résultat de ralentir le rythme cardiaque et d’augmentait l'excitabilité de la cellule musculaire cardiaque. Il provoque également une augmentation de pression artérielle.
Le muguet contient aussi des saponosides, qui seront responsables de troubles digestifs.
De plusi, le muguet a une action diurétique par irritation de l'épithélium rénal.
Bref, vous l’aurez compris, le muguet est une plante qui peut conduire à la mort rien qu’en l’ingérant.
Il est également important de noter que la toxicité persiste dans la plante séchée.

Il faut savoir, qu’il a longtemps, on utilisait le muguet comme plante médicinale, pour le traitement de maladies cardiaques.
Mais comme la marge entre la dose efficace de traitement et la dose toxique est très étroite et que le passage des substances actives de l’intestin dans le sang est aléatoire, on a abandonné ce traitement un peu trop risqué pour l’homme.

muguet (1)

Les symptômes

Les troubles interviennent généralement entre 15 minutes et 6 heures, après l'ingestion d’une partie du muguet.
On compte plusieurs symptômes différents, mais on peut les classer dans cinq catégories spécifiques, soit :
- Les symptômes digestifs.
- Les symptômes nerveux.
- Les symptômes cardiaques.
- Les symptômes urinaires.
- Les autres symptômes.

Les symptômes digestifs :
Il est généralement un des premiers symptômes.
On observe ainsi une irritation de la bouche, de la salivation excessive.
Mais aussi des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, et parfois des diarrhées.

Les symptômes nerveux :
Ces symptômes suivent ceux digestifs, on peut voir apparaître dans certains cas des convulsions, et des tremblements.
L’animal peut parfois somnoler, et avoir des vertiges.

Les symptômes cardiaques :
Les signes cardiaques sont généralement les derniers à apparaître, soit le ralentissement de la fréquence cardiaque et des troubles du rythme cardiaque.

Les symptômes urinaires :
Dans certains cas, on peut également observer une augmentation de la diurèse, soit du volume des urines.

Les autres symptômes :
On peut observer à la fin que l’animal reste prostré et couché sur le flanc.
On peut aussi constater que la respiration de l’animal s’accélère.

muguet (2)

Le traitement

Dès que l’on arrive chez le vétérinaire, il faut l’aider lors de son diagnostic en lui racontant comment votre animal a avalé du muguet.
Pensez également à vérifier si votre animal a bu l’eau du vase, dans ce cas il faudra en avertir le vétérinaire.
Par ailleurs, peut importe que le muguet soit frais ou sec, le vétérinaire hospitalisa aussitôt votre animal, sous monitoring cardiaque s’il en a ingéré une grande quantité.
C'est-à-dire pour un animal de taille moyenne (10-15kg), au moins un plan entier, soit une quantité, relative au poids de votre animal.
Par contre, si votre animal m’a avalé une petite quantité de ce toxique, votre vétérinaire risque juste de le faire vomir.

muguet (3)

La prévention

Pour éviter d’amener son animal au vétérinaire, il y a plusieurs petits gestes que vous pouvez faire au quotidien, soit :
- Votre animal ne doit pas avoir accès à la poubelle (dans le cas que vous jetez, la plante morte).
- Si vous avez un jardin et que vous cultivez le muguet, protéger la plantation de votre animal.
- Vous devez faire attention que votre animal ne mange pas de muguet, ou ne boit pas l’eau du vase.
- Ne donnez pas l’eau du vase à boire pour faire des économies.
- On range le bouquet de muguet en hauteur.
- On évite de laisser trainer de muguet même sécher, surtout si son animal est dû genre curieux et voleur.
- On explique aux amis et aux enfants que le muguet est toxique.
- On dresse son animal à ne pas manger les plantes dans la maison.

Bref, il vaut mieux prévenir que guéri, car le muguet est une plante très mortelle, qui provoque chaque année de nombreuses morts, surtout lors du 1er Mai.
N’oubliez pas que l’eau où à séjourner la plante est toxique. La plante reste également mortelle même si elle est fripée et sèche.

muguet (4)