Le jardin est un lieu convivial, où la famille adore aller pour s’amuser avec leurs animaux de compagnie.
Pourtant, cet endroit, qui rassemble beaucoup de personnes, détient de nombreux dangers, aussi bien pour vos compagnons que pour vos semblables.
Néanmoins, l’être le plus touché par ces dangers est bien votre animal.
Je vais ainsi vous faire découvrir « Les dangers venant du jardin ».

jardin

Le jardinage

Le jardinage apporte beaucoup de plaisir, surtout si l'on adore planter des fleurs, ou qu’on rêve de faire un potager.
Pourtant, ce simple loisir peut apporter plusieurs situations dangereuses à vos animaux, qu’ils soient furets, rongeurs, chats ou chiens.

Les plantes : De nombreuses plantes sont connues pour être toxiques pour nos animaux de compagnie.
En voici une petite liste :
- Les tulipes.
- Les narcisses.
- Les jonquilles.
- Les jacinthes.
- Le muguet.
- Le lierre.
- Les rhododendrons.
- Le buis.
- Le persil.
- Le houx.
- Le gui.
- Les thuyas.
Ainsi, plusieurs symptômes peuvent apparaître selon la plante ingérée, comme :
- Vomissements
- Diarrhées
- Réactions cutanées
- Écoulement au niveau des yeux
- Salivation
- Perte d’équilibre, etc…
Si vous voyez un de ces symptômes, il faut aller d’urgence chez le vétérinaire pour faire soigner votre animal sans attendre.
Ainsi, je vous conseille de mettre ces plantes hors de portée de votre compagnon ou de n’en planter aucune.

Les bulbes : Certains animaux ont la mauvaise habitude de déterrer les bulbes des plantes et de les mâchouiller.
Dans ce cas, il faut aussitôt arrêter l’animal et l’amener au vétérinaire avec la liste des plantes que vous possédez pour qu’il puisse agir rapidement.

Les engrais et les insecticides : Les engrais et les insecticides sont connus pour être très toxiques, il faut donc éviter de les utiliser si l'on détient un animal.
Ainsi, il vaut mieux choisir les engrais naturels comme le fumier de cheval ou le composte.
De même, il ne faut pas oublier de lire les indications sur les boites d’insecticides, ils ont l’obligation d’avertir de leur toxicité.
Faites aussi attention aux engrais à base de coques de cacao, qui sont connus pour être toxiques comme le chocolat, à cause de la théobromine.
En cas de symptômes inhabituels, il faut constater aussitôt le vétérinaire, car l’animal risque d’en mourir.

Les réservoirs d’eau de pluie : Certains chiens ou chats peuvent avoir la merveilleuse idée de grimper dessus, et de tomber dedans, risquant de se noyer, car il ne peut pas y ressortir seul.
Il faut donc penser à bien fermer les réservoirs d’eau de pluie grâce à un solide couvercle, pour éviter un éventuel accident.

Les filets : Ces filets servent à empêcher aux oiseaux de venir dévorer les plantes d’un potager. Hélas, elles peuvent aussi piéger les animaux domestiques.
Si l'on ne peut pas se priver de cette protection, il vaut mieux acheter des filets avec des mailles très fines, qui casseront facilement si votre compagnon se prend une patte dedans.

Les outils de jardin : Rien de compliquer, il faut juste s’assurer que les outils, tranchants ou non, soient bien à l’abri.
Ainsi, les outils bien rangés évités de nombreux accident comme les coupures.

La tondeuse : Quand on passe la tondeuse, on voit souvent le chien passé devant en aboyant pour s’amuser, hélas, c’est un geste qui peut être dangereux surtout pour les petits chiens.
Que dire aussi des rongeurs, des chats ou des furets qui peuvent courir furtivement devant, risquant alors de se blesser.
Le mieux à faire est d’enfermer son animal dans la maison, le temps de tondre. Ou alors vous pouvez simplement éviter de faire cette corvée, mais dans ce cas vous serez l’heureux propriétaire d’une jungle.

jardin (2)

Les autres animaux

Bon, l’entretien du jardin n’apportera aucun danger à votre petit animal, mieux encore il est super sécurisé.
Néanmoins, un autre danger rôde dans la pelouse, celle des autres animaux vivants paisiblement dans notre jardin.

Les animaux venimeux et les insectes : On pourrait citer de nombreux animaux et insectes venimeux, mais les plus connus reste :
- Les abeilles
- Les guêpes
- Les chenilles
- Les serpents
- Les crapauds.
Cependant, certains sont plus communs que d’autres, comme les chenilles ou les guêpes, alors que les abeilles (insecte devenu rare), les serpents et les crapauds sont rarement vus dans les jardins.
Bien sûr, ceci dépend du type de terrain que vous avez. Un lieu boisé ou un jardin fait de pelouse n’auront pas la même faune.
Pourtant, on reconnait les insectes comme étant les plus dangereux, car les animaux ont tendance à les avaler, se faisant piquer sur le coup.
Si vous voyez un gonflement sur votre animal, il ne faut pas hésiter à courir chez le vétérinaire, qui réglera le problème.

Les chenilles processionnaires : Ces insectes sont connus comme étant très toxiques. De plus, les animaux ont tendance à les flairer ou les lécher, créant alors une grave infection de la langue.
Donc si vous soupçonnez votre animal d’avoir approché une chenille processionnaire, il faut l’amener au vétérinaire par précaution.
Néanmoins, la rencontre avec ces chenilles demande souvent une hospitalisation.

Les parasites : Les tiques, les puces et les autres parasites externes sont nombreux dans la nature, et ils n’hésitent pas à parasiter. De même les autres animaux de compagnie peuvent aussi infecter votre compagnon.
Il faut donc impérativement traiter ces animaux, avec des produits antiparasites, surtout lors des mois chauds, là où ces insectes prolifèrent.

Les animaux sauvages : Dans certains jardins, pas loin de la campagne, détenant des lieux où se cacher, peuvent se trouver des animaux sauvages.
Ils sont rarement offensifs, mais il faut néanmoins faire attention, car un renard peut très bien mordre votre compagnon et lui donner la rage.
Ainsi, on n’oublie pas de mettre à jour ces vaccins et l'on recherche tout signe de bagarre sur votre animal.
De même, la transmission de maladie peut se faire avec les animaux domestiques, comme les chats qui ont tendance à se battre pour un bout de territoire.

jardin (5)

Autre problème

Bien sûr, il existe d’autres petits problèmes, qui pourraient bien mettre votre animal en danger.

Les piscines et étangs : On le sait, la plupart des animaux savent nager, mais une fois dans l’eau il est parfois compliqué d’en ressortir à causer des bords difficiles à escalader.
Il faut donc penser à mettre en place une planche munie de bandes anti-dérapent. On en pose une dans l’eau et une autre sur le sol, comme ça, votre animal ressortira du point d'eau plus facilement.
Vous pouvez aussi par sécurité clôturer le bord de l’étang, pour éviter à votre animal de sauter dedans.

Les clôtures électriques : Il existe toujours le risque que votre animal touche ou morde la clôture.
Sur le coup, il recevra une décharge électrique qui pourra le paralyser et, par conséquent, il ne pourrait pas s’en défaire.
Le mieux est de remplacer la clôture électrique par un autre système de séparation, sinon, il faut éduquer rapidement son chien à ne pas s’approcher de cette zone dangereuse.

Le manque d’ombre : Il faut impérativement dans le jardin un coin d’ombre où votre animal pourra se reposer.
En plus de le protéger, il sert aussi à le rafraichir, évitant du coup un coup de chaud.
Donc, pensez à lui faire un abri ou planter simplement des arbres.

Les décorations : Les décorations sont super pour embellir le jardin d’une maison, mais il faut faire attention, car certains petits objets peuvent être avalés tout rond par votre animal et créent un blocage intestinal.
De même, certaines décorations sont pointues, pouvant faire perdre un oeil à votre compagnon ou le blesser autre part.
Le mieux pour éviter l’indigestion et le vétérinaire, c’est de mettre toutes vos décorations hors de portée de l’animal.

Le charbon du barbecue : Il peut arriver, que votre animal vole une briquette de charbon tombé au pied du barbecue.
S’il l’avale, elle peut se coincer dans l’estomac et causer des vomissements, ce qui requerra une opération d’urgence.
Ainsi, il ne faut pas laisser le charbon trainer par terre et bien le ranger loin des yeux de votre compagnon.

Les restes du barbecue : Il faut absolument éviter de donner les restes de viande du barbecue à votre animal.
Car, les parties grasses et brulées, voire carbonisées, peuvent se révéler très mauvaises pour votre compagnon.
Par ailleurs, faites particulièrement attention aux pics en bois des brochettes qui peuvent transpercer le palais et la gorge de votre animal.

jardin (3)

Pour finir

En voyant cette liste, on se dit qu’il vaut mieux ne pas sortir son animal de la maison.
Pourtant, un jardin bien sécurisé est un lieu d’épanouissement pour votre compagnon, qui se fatiguera, s’amusera et se reposa.
De même, surveiller sa maison, lui donnera l’impression de protéger sa famille et donc d’en faire partit.
De plus, en sécurisant votre jardin pour votre animal, vous le faites aussi pour vos enfants et pour vous, car un lieu bien protéger évite beaucoup d’accidents, parfois mortels.
Donc, pensez-y.

jardin (4)
Je remercie les sites, blogs et forums pour leurs astuces/conseils.