Dans le milieu des animaux, il existe beaucoup de sport canin, certains sont très vieux, alors que d’autres sont encore jeunes.
La plupart de ces sports permettent à différentes races de faire de la compétition, sans obligatoirement être LOF, ou encore être d’une mère et d’un père spécifique.
Je vais donc vous présenter un sport canin jeune, qui amène saut, balle et confiance, soit : Le Flyball.

flyball (6)

Le Flyball, qui veut dire en français « Balle qui vole », est une activité ludique qui associe jeu et sport pour le chien.
Il favorise aussi énormément la complicité entre le maitre et le chien, ainsi que le travail d’équipe.
Le principe de Flyball est d’amener un chien à faire un parcours rectiligne, composé d’une série de quatre haies au bout duquel, une boite est positionnée (le lanceur/Flybox).
Celle-ci comporte une pédale, sûre laquelle, le chien doit appuyer, ce qui déclenche l’éjection d’une balle.
Le chien doit, donc, la rattraper au vol et la rapporter à son maître en sautant les mêmes haies en sens inverse.
Ainsi, par rapport au dressage, le Flyball permet le développement des aptitudes du saut, du rapport d’objet, de la vitesse, de la sociabilité et du rappel.
Les compétitions se déroulent sous la forme d’un relais où deux équipes de quatre chiens et de quatre maîtres s’affrontent sur deux lignes de parcours parallèles.
L’équipe gagnante est celle qui a ramené toutes les balles sans la moindre faute, dans le temps le plus court.
De plus, ce même temps sert de référence à l’équipe pour son classement régional ou national, ce qui permet l’attribution des divers titres homologués dans sa propre division.
Ainsi, le Flyball est un sport de vitesse, très apprécié des chiens aimant les jeux de balles.
Normalement, les meilleures équipes mettent moins de 20 secondes pour réaliser le parcours.
L’actuel record du monde est de 15,54 secondes (19 juillet 2003 – USA) pour l’aller-retour des 4 chiens.
Par rapport à l’Agility dog, le maître n’a pas besoin de courir aux côtés de son chien, ce qui rend ce sport accessible aux personnes âgées et aux handicapés.
De plus, cette activité est facilement praticable en milieu urbain.
Sachez que tous les chiens sont acceptés, peu importe sa taille, son sexe ou sa race. C’est donc un sport idéal pour les gens compatissants qui ont adopté des chiens venant des fourrières et non-LOF.
En fait, la variété est même encouragée dans une équipe de Flyball.
De même, la hauteur des obstacles est mesurée par rapport au plus petit membre de l'équipe, donc un petit chien peut vraiment réduire les obstacles pour son équipe.

flyball (11)

Un peu d’histoire

L'ancêtre du Flyball serait le « scent hurdle », une discipline canadienne, où une équipe de quatre chiens devait sauter quatre haies et prendre un objet positionné sur une table au sol. Il devait ensuite le ramener à leur propriétaire dans un temps record.
Mais, le véritable Flyball serait né grâce à Herbert Wagner, qui aurait réalisé la première démonstration de Flyball, lors du « Johnny Carson Show », en Californie, devant la télévision américaine.
Il aurait même créé la première Flybox.
Mais ce sport canin devient très populaire, vers les années 80, où des compétitions officielles s'organisent un peu partout en Amérique du Nord.
Puis, en 1985, les représentants de 12 équipes fondent une organisation chargée de structurer la discipline et d'étudier son développement, la « North American Flyball Association » (N.A.F.A.).
Elle existe encore de nos jours et elle compterait plus de 400 clubs enregistrés pour 5000 membres avec plus de 9000 chiens inscrits.
De plus, elle représente toujours la référence mondiale du Flyball.
Par contre, il faudra attendre 1991 pour que se déroule la 1ère compétition de Flyball en Angleterre.
En France, ce sport devient une discipline qu’en 2004.
Elle est gérée par la CNEA, qui tout au long de ces années a structuré la discipline, en amenant différentes modifications, soit :
- De 2004 à 2005 : En adaptant le règlement pour la cynophilie française et en normalisation le matériel utilisé afin de privilégier la sécurité et le respect du chien.
- En 2005 : En faisant la promotion du Flyball, en nominant des délégués régionaux et en organisant des stages.
- En 2006 : En faisant des tournois de Flyball.
- En 2007 : En proposant des formations spécifiques au Flyball. De plus, le 1er GPF de Flyball a lieu cette année-là.

flyball (8)

Le règlement

Le fait de pratiquer le Flyball implique d'avoir pris connaissance et d'accepter la charte de déontologie des disciplines, gérées par la CNEAC.
Donc, chaque pratiquant doit placer les intérêts de son chien avant le sien.
Ainsi, pour éviter des problèmes, certains chiens ne peuvent pas pratiquer du Flyball lors des tournois, ceci inclut :
- Les chiens de moins de 18 mois.
- Les chiennes en chaleur.
- Les chiens blessés ou convalescents.
- Les chiens agressifs dont l'exclusion devra être signalée par le juge, dans son rapport à la CNEAC et au GT Flyball.

Pour participer, il faut une équipe constituée de deux, trois ou quatre paires différentes et d'un préposé au lanceur, qui devra rester debout derrière la Flybox.
Il sera chargé d'insérer les balles au fur et à mesure de la mise en course des chiens.
Il a le droit d’encourager verbalement les chiens de sa propre équipe, mais ne peut en aucun cas les stimuler par des gestes, quels qu'ils soient.
De plus, des jeunes conducteurs et/ou des seniors peuvent composer ensemble une même équipe de Flyball, ils doivent cependant être tous d'un même club lors de leur engagement.
Un juge peut exceptionnellement décider d'unir deux concurrents seuls de deux clubs différents afin de créer une équipe de deux chiens.
Mais dans ce cas, leurs résultats ne pourront pas être enregistrés sur les classements nationaux.

flyball (5)

Pour tous les chiens d'une équipe, la hauteur des quatre sauts est prise en fonction de la taille au garrot officielle du chien le plus petit de l'équipe.
Cette taille sera diminuée de 10 cm et arrondie au multiple inférieur de 5.
Par exemple : Si le plus petit chien d'une équipe a une hauteur au garrot de 39 cm. Alors 39 -10 = 29, puis on l'arrondi à 25 cm. Donc tous les chiens de cette équipe sauteront donc à 25 cm.

Voici les fautes générales que les chiens peuvent faire, dans ce cas, ils doivent rejouer après le dernier chien de l'équipe, soit :
- Un chien passe la ligne de départ avant que le chien précédent n'ait passé la ligne d'arrivée.
- Une équipe qui effectue un deuxième faux départ.
- Un chien qui ne saute pas au moins un des huit obstacles.
- Un chien qui revient sans la balle ou avec une balle autre que celle prévue pour lui.
- Un conducteur d'un chien qui franchit la ligne de départ.
- Un chien qui est aidé par le préposé au lanceur ou par toute autre personne pour récupérer la balle au lanceur.
- Un préposé qui n'a pas chargé la balle quand le chien se présente.

flyball (9)

Quelques règles générales de ce sport canin (si vous voulez le lire complètement, un lien se trouve en bas de l’article) :
- Obstacles renversés : Quand un chien renverse ou casse un obstacle, la manche est immédiatement perdue pour son équipe.
- Souillures : Quand un chien fait ses besoins sur le terrain, la manche est perdue pour son équipe.
- Hors-jeu : Si une balle ou si un chien sort de sa ligne de course préalablement délimitée, il devient hors jeu.
- L'arrivée : La première équipe dont tous les chiens ont terminé leur parcours avec succès gagne la manche.
- Perturbations : Quand un chien ou un membre d'une équipe dérange l'autre équipe pendant la course, l'équipe fautive perd la manche.

Le déroulement d'un tournoi sera toujours le même, quatre épreuves seront entrecoupées de pauses dont la longueur sera établie en fonction des conditions climatiques et des impératifs d'organisation.

Voici les différentes épreuves :
- Le passage des Pass-Flyball : Il est nécessaire de le faire pour participer aux autres épreuves.
Le juge vérifie la capacité du chien à pratiquer le principe fondamental du Flyball, qu'il valide, d'un certificat de Pass-Flyball.
- L’épreuve individuelle : Tous les chiens concourent seuls sur une ligne de course. Ils doivent effectuer, un, deux ou trois passages. Leur meilleur temps est validé et enregistré au classement national.
- L’épreuve par équipe (de 2, de 3 et de 4 chiens) : Toutes les équipes engagées concourent seules sur une ligne de course et effectuent d’un à trois passages.
Leur meilleur temps est validé et enregistré au classement national.
- Le brassage des équipes (de 2, de 3 et de 4 chiens) : toutes les équipes ayant le même nombre de chiens concourent en tableau de 3, 4, 5, 6, 7 ou 8 équipes, c'est-à-dire que chaque équipe va rencontrer toutes les autres lors de différentes parties.
Chaque partie se divise en manches. Lorsqu'une manche est gagnée, le juge attribue 1 point.
La première équipe à avoir 2 points gagne la partie. En fin de tableau, les points sont additionnés et le classement est ainsi édité.

flyball (7)

Le parcours

Normalement, un terrain de Flyball détient deux lignes de course, chacune est composée :
- D'une aire de départ/arrivée, de 10 à 15 mètres de longueur.
- D'une ligne de départ, tracée au sol sur toute la largeur du terrain.
- D'une ligne des lanceurs, tracée au sol sur toute la largeur du terrain.
- De deux piquets d'une hauteur d'environ 1,20 m avec protection supérieure, positionnés sur la ligne de départ, ils doivent être distants entre eux de 1,20 m.
- De quatre haies, qui sont distantes entre elles de 3 m, la première étant située à 1,80 m seulement de la ligne de départ.
- D'un lanceur, placé à 4,50 m de la quatrième haie.
- D'une paroi arrière, placée à 2,20 m de la ligne avant du lanceur.

flyball (2)

Le parcours de Flyball, en extérieur ou en intérieur, doit avoir absolument un sol qui ne soit pas glissant.
Lorsque deux équipes concourent simultanément, deux lignes de course identiques sont positionnées parallèlement.
Elles seront distantes de 6 mètres l'une de l'autre, et séparées par un filet d'une hauteur d'un mètre environ, y compris dans le sas d'attente.
Une ouverture sera créée, à l'arrière de la ligne de départ dans le filet de séparation, afin de faire un espace de positionnement pour le juge.
En bref, le parcours est moins compliqué que l’Agility dog, mais il suit quand même une certaine réglementation.

flyball (12)

Le matériel

Voici les différents matériels que vous avez besoin d’avoir pour faire du Flyball, je n’ai mis que ceux de base, car certains objets sont justement remis en cause par le règlement du CNEA. J’ai donc préféré ne pas les mettre.

flyball (16) Les haies
Elles sont blanches, et sont fabriquées dans une matière flexible de 12 mm d’épaisseur au maximum.
Leur largeur intérieure est de 60 cm et la hauteur des montants doit être comprise entre 40 et 60 cm.
La hauteur des obstacles doit être réglable par tranche de 2.5 cm, avec un minimum de 17.5 cm et un maximum de 35 cm.
flyball (13) L'EJS
C'est le système de chronométrage électronique qui permet, à l'aide de ses capteurs, de déterminer le temps de l'équipe, mais aussi les temps individuels.
Il permet aussi de voir les écarts de croisement entre chaque chien, et parfois certaines fautes comme les faux départs, qui sont signalés aux concurrents par l'allumage de feux multicolores.
dressage (3) Les balles
Chaque équipe doit amener sa propre provision de balles, elles doivent être du type balles de tennis. Elles ne doivent pas être percées et elles doivent rebondir.
De plus, des balles de diamètre plus petit sont autorisées en fonction de la taille du chien.
flyball (14) Le terrain
Le sol doit être de nature à ne pas blesser les pattes des chiens par abrasion ou par échauffement.
Un terrain herbeux, ou un tapis en caoutchouc conviennent parfaitement.
flyball (15) La Flybox ou la Boite ou le Lanceur
La Flybox doit être fixée solidement au sol, elle doit éjecter la balle en direction de la ligne de départ sur 60 cm au minimum.
Les dimensions de l'appareil sont de 61 cm de largeur, 46 cm de hauteur et 76 cm de profondeur.
Elle doit être construite en tenant compte de la sécurité du chien. Ainsi les arêtes vives sont évitées et l'on choisit des matériaux qui absorbent les chocs, tels que le caoutchouc.

Quelques vidéos

Voici trois vidéos pour vous montrer en quoi consiste le Flyball.





Site Web

Si vous voulez connaitre un peu plus le règlement du Flyball, je vous recommande ce fichier :


Vous pouvez aussi voir le site web du magazine CNEAC :

flyball (3)