C’est assez dur de savoir quoi faire quand son animal est blessé, et encore plus, si sa race est connue pour être fragile.
Il faut, donc, mieux connaitre certaines basses, pour pouvoir réagir en face des
maladies.
Je vous présente ainsi la « Pharmacie pour poisson d’eau douce ».

Attention :
Cette pharmacie est composée pour les poissons d’eau douce :
Elle fait suite à la pharmacie pour animaux, la pharmacie pour les chevaux et la pharmacie pour oiseaux/perroquet.
Les poissons d’eau de mer et les reptiles seront dans un autre article, car, de par leur différence physiologique, il n’y a pas les mêmes matériaux.

phramaciepoisson (4)

Les documents

Les poissons d’eau douce n’ont pas besoin de documents vétérinaires pour pouvoir être soignés par un vétérinaire.
Je vous recommande donc d’avoir dans un petit sac ou un porte-document :
- Une fiche avec les coordonnées du vétérinaire et des urgences.

phramaciepoisson (2)

La base

Des outils ou médicaments de base, qui se doit d’être dans toute pharmacie, peu importe la race du poisson d’eau douce.
Attention : certains médicaments doivent être achetés quand les premiers symptômes apparaissent, car ils sont périssables.

Produit de base :
- Du mercurochrome (pour désinfecter).
- De la bétadine (pour désinfecter).
- Du vert malachite (contre les champignons).
- Du bleu de méthylène (contre les points blancs, les contagions).
- Du F.M.C (contre les mycoses et infections externes de parasites unicellulaires).
- Du Metronidazole/Flagyl (contre la maladie des trous).
- Du Flubendazole(contre les vers intestinaux, les vers de la peau et des branchies).
- De la tétracycline (en dernier recours).

- Un désinfectant général (pour les maladies sans symptômes) (Sera Omnipur).
- Un produit contre les bactéries (Sera Baktopur, Melafix).
- Un produit contre les mycoses et les infections (eSHa-2000).
- Un produit contre les parasites de la peau (Sera Costapur).
- Un produit contre les Hydres (Polypes) et les vers (Sera Schneckopur).
- Un produit contre les champignons (Sera Micopur).
- Un produit contre les flagellés (Sera Oodinopur).
- Un produit anti-fongique(Pimafix).

- Un vermifuge (Capizol).
- Un produit préparateur d’eau.
- Du sel non iodé (pour augmenter la concentration en ion).
- Des feuilles de catappa (propriétés antiseptiques et acidifiantes).
- De l’ail.

Matériaux/outils de base :
- Un bac/aquarium-hôpital d’un volume de 15 à 30 litres.
- Un thermoplongeur (pour chauffer l’eau).
- Une pompe filtrante avec une petite mousse a l’intérieur.

phramaciepoisson (6)

Plus d’information

Voici quelques petites informations complémentaires, qui pourraient bien vous servir dans votre création d’une pharmacie pour poisson.

Les antiseptiques représentés par la Bétadine sont incontournables dans une pharmacie, il représente la base des soins.
Mais attention, ces produits sont souvent irritants en solution pure, donc il faut souvent les diluer.
La dilution dépend du produit et de son utilisation ponctuelle, mais souvent il est expliqué sur le produit lui-même.
Si votre poisson se blesse, badigeonnez la partie lésée avec de la Bétadine au moyen d'un coton-tige, attention de ne pas badigeonner à proximité des ouïes.

Attention, certains produits, à faible dose, ont des effets curatifs sur les poissons, mais, à forte dose, ils peuvent avoir des conséquences désastreuses sur la faune/flore de l’aquarium.
Il faut donc avant d'administrer le produit, lire scrupuleusement les indications et biens les suivre.

Il vous faudra absolument un bac-hôpital, car c’est souvent risqué d'administrer le remède directement dans l’aquarium principal.
En effet, le traitement peut avoir des effets indésirables sur les autres poissons, sur les bactéries dénitrifiantes du filtre, ou encore sur les plantes.
Il faut donc isoler dès la première apparition des symptômes le/les poissons malades dans un bac-hôpital, de manière à pouvoir éviter toute contagion et tout effet secondaire sur le reste de l’aquarium.
Normalement, le bac-hôpital doit être d'une relativement petite taille, proportionnelle aux espèces hébergées.
Il ne doit détenir aucune décoration et plantation, il doit aussi disposer d'une logistique complète (éclairage, filtration, chauffage…).
Attention, le bac-hôpital doit être rempli avec l'eau du bac principal avant chaque traitement pour éviter un stress inutile au poisson malade.
Vous devez aussi vider et nettoyer totalement l’aquarium-hôpital après le traitement.

phramaciepoisson

Il existe deux traitements à utiliser avec le sel, soit :

- Le repos osmotique :
On met une petite concentration de sel dans l'eau de l'aquarium, ce qui permet à certains poissons de se remettre plus facilement d'une maladie ou d'une blessure.
Les doses utilisées pour un « repos osmotique » n'obligent pas à dessaler progressivement le bac par la suite, cela se fera naturellement au fur et à mesure des changements d'eau.
On utilise une cuillère à café de sel pour 10 litres d'eau (non iodé, de Guérande de préférence).
Ce traitement n'est absolument pas apprécié par les plantes et les invertébrés !
ATTENTION : les poissons vivants en eau très douce et ceux qui ont la peau très fine sont particulièrement sensibles à ce traitement !

- Le traitement antiparasitaire :
On ajoute du sel dans l’eau, ce qui augmente la pression osmotique, les bactéries et les protozoaires ne résistent pas à ce brusque changement
Par contre, il faudra dessaler progressivement.
On utilise 5 grammes de sel par litre. On ajoute un peu de sel toutes les 2 heures, jusqu'à arriver à 10 g par litre.
Après guérison, on enlève et remplace 1/3 de l'eau. Ensuite, on change 50 % de l'eau et enfin on fait un nouveau changement de 50 %, ceci sur plusieurs heures.

Les feuilles de catappa sont les feuilles du « Terminalia catappa » aussi appelé Badamier. Elles sont reconnues pour leurs multiples vertus.
Ainsi, elles sont des propriétés antiseptiques et acidifiantes et ont une action préventive, voire curative, en cas de pourriture des nageoires
En les utilisant, il n’y a aucun risque de surdosage, par contre, elle colore beaucoup
l’eau.
On prend la feuille par rapport à la taille de l’aquarium, il ne faut pas hésiter à la couper en deux.
On peut laisser une feuille en permanence dans l’aquarium, elle se désagrège seule sans polluer le bac.

L’ail est un vermifuge, et sert de remède préventif des vers intestinaux.
Il suffit d’éplucher l’ail, puis de l’écraser dans un petit récipient.
Ensuite, il faut rajouter deux cuillères à soupe d'eau venant de l’aquarium.
On le laisse reposer. Puis, on passe le tout à la passoire de sorte à retirer tout l'ail et on garde que le liquide.
On met des granulés dedans, on les laisse gonfler, puis il ne reste plus qu’à les donner à ces poissons.

C’est normal pour un poisson de se blesser ou de tomber malade pendant sa vie, ainsi, on crée une pharmacie pour traiter les blessures légères ou les simples maladies.
Mais devant certains symptômes graves et incompréhensibles, il vaut mieux aller chez le vétérinaire, qui pourra alors soigner et sauver la vie de vos poissons.
Ainsi, cette pharmacie pour poisson d’eau douce ne remplacera jamais un vétérinaire.

phramaciepoisson (3)