Pendant leurs différentes activités, les animaux laissent souvent des indices de leur présence.
Bien sûr parfois on ne les voit pas, ou alors nous sommes surpris de voir un reste de repas, voir des excréments sur notre chemin.
Il faut savoir que ces petites traces éphémères peuvent nous donner beaucoup d’indications sur l’animal qui était là.
Je vais donc vous faire connaitre « Les empreintes laissées par les animaux ».

empreinte (6)

Les empreintes sont des traces laisser par les animaux, qu’ils soient sauvages ou domestiques.
On peut donc en trouver dans notre jardin, ou sur un chemin de campagne.
Il faut juste être observateur.
Néanmoins, il est préférable de chercher des empreintes le matin, pour des traces d’animaux nocturnes, et vers la fin de l’après-midi, pour les animaux diurnes.
Il existe aussi des lieux et des conditions privilégiés pour trouver une d’empreinte bien marquer.
Ainsi, les vasières des bords des étangs, de la mer, ou des mares sont de bons endroits.
Les chemins poussiéreux ou boueux, ou recouverts d'une faible couche de neige sont aussi des endroits à explorer.
Mais, il ne faut pas non plus négliger la moindre ornière, flaque ou plage sableuse aussi petite soit-elle, car elle pourrait cacher une belle découverte.
Bien sûr, le climat joue aussi un rôle important, la neige permet d’avoir de belles empreintes, mais elles sont aussi rapidement effacées en cas de tempête.
La pluie peut aussi vite altérer les traces, voire les effacer complètement.
Pourtant, après une forte tempête, le sol, devenu boueux, est plus facile à marquer.
Attention aussi au soleil, qui peut altérer l’empreinte, et assécher grandement le sol en été, empêchant le marquage de trace.
Il faut aussi prendre en compte la nature du sol, qui peut rentre une empreinte très différente pour une même espèce.
Ainsi, sur un sol dur, seules les extrémités des pattes marqueront.
Alors que, sur un sol meuble, tous les détails s'imprimeront avec précision et pourront constituer une empreinte idéale.
Il faut donc bien observer l’environnement où l'on cherchera des empreintes, pour avoir plus de chance de revenir avec une belle trouvaille.

Mais attention, l’étude des empreintes ne sert pas qu’à identifier un animal, elle permet aussi de répondre à certaines questions.
Comme celle sur le sexe, l’âge ou l’état physiologique de l’animal observer.
Souvent, une empreinte représente une voie (c’est l’ensemble des traces qu'impriment les quatre pattes de l'animal) ou une piste (c’est une succession de plusieurs voies).
Ces voies et pistes varient largement selon l'allure de l'animal, suivant qu'il marche lentement, trotte ou saute.
Ainsi, on peut savoir si cet animal fuyait, chassait, ou se baladait tranquillement, donnant alors son état au moment où il traversait la zone.
De même, on peut facilement voir si l’animal est blessé ou fatiguer, par rapport aux traces.
Il faut donc bien observer l’empreinte, mais aussi la voie ou la piste, pour découvrir les secrets venant de l’animal.

empreinte (3)

Le moulage

Il arrive parfois que l’on n’ait pas le temps d’observer une empreinte et de l’identifier dans la journée.
Hélas, la plupart du temps, cette même empreinte aura disparu ou elle sera tellement détériorée, qu’elle ne pourrait plus servir à déterminer l’animal qui marchait là.
Dans ce cas, le mieux à faire est de créer un moule de l’empreinte, pour pouvoir l’étudier à la maison.

Pour faire un moule, il vous faudra les matériaux suivants :
- Une bouteille remplie d’eau.
- Une cuvette ou un bol en plastique (s’il est souple, il sera plus facile à nettoyer).
- Du plâtre de Paris.
- Des bandes de carton de différentes dimensions (minimum 30 cm de long et 5 cm de large) ou des ronds de plastique coupés dans une bouteille.
- Des trombones pour maintenir les bandes de carton.
- Du papier journal.
- Un pinceau ou une vieille brosse à dents.

Les objets réunis, il ne vous reste plus qu'à suivre ce mode d’emploi :

Le nettoyage et la préparation:
Il faut déjà bien sécher l’empreinte et retirer l’eau s’y trouvant.
Puis vous nettoyez l’empreinte des éventuelles feuilles mortes.
Par contre, vous ne touchez pas, aux brins d’herbe ou de paille qui se trouvent pris dans l’empreinte, car c’est une trace de piétinement et elle fait partie de l’empreinte.
Ensuite, vous enfoncez la bande de carton dans le sol autour de l’empreinte.
Si le sol s’y prête (sable ou boue), élever juste une petite digue autour de l’empreinte.
Le moule doit être assez profond, soit 3 cm minimum, pour éviter qu’il soit trop fragile.

Préparation du plâtre :
Pour préparer le plâtre, on met de l’eau dans la cuvette ou le bol, soit environ 50 cl d’eau pour un moule de 10 cm de diamètre.
Ajoutez ensuite le plâtre en saupoudrant doucement, jusqu’à recouvrir toute la surface de l’eau.
Puis vous mélangez et vous devez faire attention à bien éliminer tous les grumeaux.
Normalement, la préparation doit avoir la consistance d’une soupe épaisse.

empreinte (4)

Attention : Ne préparez pas une grande quantité de plâtre à l'avance, car, une fois qu’il est pris, il devient inutilisable.
De Même si le résultat semble trop liquide ou trop dur, ne jamais tenter de rajouter de l’eau ou du plâtre !
Cette pratique a pour effet de tuer le mélange et le plâtre terminer sera alors moins résistant.
Si vous ne pouvez pas attendre qu’il durcisse, ajouter un peu de sel pour accélérer le processus.

Le moulage :
Le plâtre fait, vous le versez sur l’empreinte et vous attendez au moins 30 minutes que le plâtre durcisse complètement.
Puis, vous retirez doucement le moulage avec empreinte et le bloc de terre, car le plâtre est encore trop fragile.
Vous enveloppez l’empreinte dans une feuille de journal et vous laissez le moulage durcir pendant 24 heures.
Dès que le plâtre a bien durci, vous enlevez la bande de carton et vous nettoyez le moulage délicatement avec de l’eau et un pinceau ou une vieille brosse à dents.

Vous avez maintenant obtenu un moulage d’une empreinte en négatif.
Vous pouvez la rendre en épreuve positive, c’est à dire qui correspond exactement à l’empreinte réelle trouver dans la nature, grâce à deux méthodes.

La plus rapide :
Avec de la pâte à modeler ou de l’argile, vous faites l’impression de l’empreinte en appuyant doucement sur la trace en plâtre.
Laisser durcir ensuite l’argile ou la pâte au soleil ou près d’un radiateur.
Si l'on veut crée plusieurs exemplaires de l’empreinte, cette méthode est la plus sûre dans la mesure où elle n’abîme pas le négatif si le plâtre est bien sec.

La plus élaborée :
Vous allez réaliser un second moulage en plâtre, pour cela, vous enduirez d’abord le premier moulage de lessive liquide ou de savon noir et laisser sécher quelques minutes.
Vous préparez ensuite la quantité nécessaire de plâtre et le versez sur l’empreinte préalablement entourée d’une bande de carton ou de plastique.
Vous attendez de nouveau 30 minutes que le plâtre sèche, puis vous le décollez doucement
Ce moulage peut alors être sali avec de la boue/argile, afin de mettre en valeur les reliefs et ainsi rendre l’empreinte plus réaliste.
Le plâtre peut également être teint avec de la peinture à l’eau qui est mise avant le mélange de la poudre de plâtre.
Attention, cette méthode peut abîmer l’empreinte en négatif.

empreinte (9)

Identifier une empreinte

Identifier une empreinte n’est pas une chose facile. L’analyse doit être la plus rigoureuse possible pour arriver à déterminer le nom de l’animal.

La première chose à faire est de déterminer à quel type d'animal elle appartient, soit :
- À un mammifère.
- À un oiseau.

Il faut ensuite déterminer à quel groupe cette empreinte appartient, soit :
Chez les Mammifères :
- Empreintes de pelotes (empreinte caractéristique des carnivores).
- Empreintes de sabots (empreinte caractéristique des ongulés et des herbivores).
- Empreintes de mains (empreinte typique des insectivores et des rongeurs).

Chez les oiseaux :
- Empreintes palmées.
- Empreintes semi-palmées.
- Empreintes non palmées.
- Empreintes lobées.

Puis, on analyse en détail le type d’empreinte.
- En comptent le nombre de doigts.
- En regard la forme de l’empreinte.
- En regardant la taille de l’empreinte.
- En vérifiant si l’empreinte a des griffes ou non.
- En vérifiant la disposition de l’empreinte.

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à trouver dans un livre ou, sur internet, le nom de l’animal qui a laissé cette trace.
Normalement, avec les références que vous avez recherchées, il sera facile à trouver.

empreinte (7)

Quelques empreintes

renard Empreinte du : Renard
Nombre de doigts : 4 pelotes digitales et 1 pelote plantaire.
Forme : Ovale et allongée.
Taille : Elle peut varier de Longueur : 5 à 6 cm – largeur : 3,5 à 5 cm. Les pieds antérieurs et les Pieds postérieurs sont assez semblables.
Griffes : Elles sont fines et pointues, elles sont visibles surtout sur un sol mou.
Disposition : Les pelotes médianes sont rapprochées. Si l’on trace une ligne sur l’avant des pelotes latérales, on s’aperçoit que l’arrière des pelotes médianes ne la dépasse pas, contrairement au chien.
Confusion possible : avec l’empreinte de certaines races de chiens.
chien
Empreinte du
: Chien domestique
Nombre de doigts : 4 pelotes digitales et 1 pelote plantaire généralement plus grosse que celle du renard.
Forme : Ronde
Taille : La taille de l’empreinte peut varier énormément suivant la race du chien.
Griffes : Elles sont rondes et assez larges, elles marquent nettement.
Disposition : Les pelotes médianes sont plus espacées que celles du renard. De même la pelote plantaire est plus près de celles-ci.
Même astuce qu’avec l’empreinte du renard, si l'on trace une ligne sur les pelotes latérales, les pelotes médianes dépassent.
Confusion possible : Avec l’empreinte du renard, et dans certaines régions avec celle du loup.
blaireau
Empreinte du
: Blaireau
Nombre de doigts : 5 pelotes digitales rapprochées et 1 pelote plantaire plutôt large, bien visible à cause du poids de l’animal.
Forme : Plutôt allongée du fait des griffes. Le talon du pied postérieur ne marquant pas toujours, elle ressemble assez au Pied antérieur.
Taille : Le Pied antérieur mesure environ Longueur : 5,5 cm jusqu’à 7 cm si l’animal pose complètement son pied – largeur : 5 cm.
Le Pied postérieur est légèrement plus grande Longueur : 5,5 à 7 cm – largeur : 3,5 à 5,5 cm.
Griffes : Elles marquent nettement, celles du Pied antérieur sont un peu plus longues que celles du Pied postérieur.
Disposition : 4 pelotes digitales sont presque alignées. La 5ème qui est positionnée plus bas est celle du pouce. Elle indique alors s’il s’agit d’une patte gauche ou droite.
Confusion possible : Éventuellement avec le chien.
lievres
Empreinte du
: Lièvre
Nombre de doigts : Les pelotes ne se voient pas beaucoup, car elles sont recouvertes de poils. Le lièvre étant plus lourd que le garenne, on distingue mieux les pelotes sur un bon substrat.
Forme : Suivant la qualité du terrain, l’empreinte varie, le Pied antérieur ressemble à une forme de coque de bateau pointue.
Le Pied postérieur est de forme plus allongée.
Taille : Environ Longueur : 5 cm – largeur : 3 cm pour le pied antérieur.
Longueur : 7 cm – largeur : 3,5 cm pour le pied postérieur.
Griffes : Les 4 griffes assez importantes marquent très bien sur un sol mou. La griffe la plus basse ne s’imprime pas toujours.
Disposition : Les pelotes sont rapprochées, surtout les 2 médianes. On aura donc les 2 griffes médianes très proches elles aussi.
Confusion possible : Peut-être confondit avec le lapin, parfois le renard.
putois
Empreinte du
: Putois
Nombre de doigts : 5 pelotes digitales et 1 pelote carpienne sur le pied antérieur marquant assez souvent.
Forme : Entre ovale et ronde pour le pied antérieur et plus allongé pour le pied postérieur.
Taille : Environ Longueur : 3,5 cm – largeur : 3 cm pour le pied antérieur.
Longueur : 4,5 cm – largeur : 3,5 cm pour le pied
postérieur.
Griffes : Les 5 griffes petites et fines s’impriment plus ou moins suivant le substrat.
Disposition : 3 pelotes médianes plus ou moins serrées et 2 pelotes latérales plus basses.
Confusion possible : Avec la fouine.
sanglier
Empreinte du
: Sanglier
Nombre de doigts : 2 ongles et 2 gardes à l’arrière de l’empreinte qui n’impriment pas toujours.
Forme : Plutôt rectangle ou trapèze, voire carrée si l'on ne prend que les ongles.
Taille : Les Pieds antérieurs et les Pieds postérieurs sont presque identiques de Longueur : 7 à 10,5 cm – largeur : 7 cm à 10 cm.
Disposition : La pince du sabot est nettement ouverte à l’avant. Un des ongles peut-être plus petits que l’autre.
Confusion possible : Avec le porc domestique ou avec le cerf.
Chevreuil
Empreinte du
: Chevreuil
Nombre de doigts : 2 ongles. Quand l’animal se déplace au galop et fait des bonds, 2 ergots peuvent s’imprimer à l’arrière du sabot, aligné sur les pinces.
Forme : Globalement triangulaire, elle ressemble à un cœur inversé.
Taille : Les Pieds antérieurs et les Pieds postérieurs sont presque identiques, soit Longueur : 3 à 4,5 cm – largeur : 2,5 cm à 3,5 cm.
Disposition : La pince du sabot est fermée et pointue à l’avant. Si l’animal galope ou bondit, la pince s’ouvre.
Confusion possible : Avec le marcassin.
cheval
Empreinte du
: Cheval
Nombre de doigts : 1 ongle arrondi.
Forme : Ronde.
Taille : Elle est variable suivant la race, à peu près, Longueur : 10 à 12 cm – largeur : 10 cm.
Disposition : Elle est échancrure à l’arrière du sabot si le cheval n’a pas de fers.
Confusion possible : Avec l’âne.
ecureuil
Empreinte de
: L’écureuil roux
Nombre de doigts : Le Pied antérieur à 4 doigts, et le Pied postérieur à 5 doigts. Sur les 2 empreintes, on distingue de longs doigts fins.
Forme : Le Pied antérieur et le Pied postérieur ressemblent respectivement à une main et à un pied.
Taille : Le Pied antérieur mesure environ Longueur : 3,5 cm – largeur : 2 cm.
Le Pied postérieur mesure environ Longueur : 5,5 cm – largeur : 3 cm.
Griffes : Les petites griffes fines marquent très bien sur une bonne matière.
Disposition : Sur le Pied antérieur, le pouce marque rarement. Les doigts sur les 2 empreintes sont souvent écartés en éventail.
Confusion possible : Avec d’autres rongeurs comme le loir.
herisson
Empreinte du
: Hérisson
Nombre de doigts : Une véritable composition humaine, 5 doigts aux pieds antérieurs et aux pieds postérieurs. Les pouces ne marquent pas souvent sur l’empreinte.
Forme : En forme de main pour le pied antérieur et de pied pour le pied postérieur.
Taille : Les 2 empreintes ont presque la même taille environ Longueur : 3 cm – largeur : 2,5 cm. Sauf si le hérisson pose totalement le Pied postérieur, l’empreinte sera plus longue.
Griffes : Les petites griffes fines marquent très bien sur un bon substrat.
Disposition : À l’avant, les doigts sont bien écartés et à l’arrière ils sont plus resserrés.
Confusion possible : Peu de risque de confusion, sauf avec le rat brun/surmulot.
merle
Empreinte du
: Merle noir
Nombre de doigts : 3 doigts à l’avant et 1 doigt à l’arrière.
Forme : Losange étiré vers le bas.
Taille : Environ Longueur : environ 5 cm – largeur : 3 cm.
Griffes : Elles sont fines, très petites sur les 4 doigts et plus longues sur le doigt antérieur central.
Disposition : Les doigts antérieurs sont symétriques. Le doigt arrière est presque aussi long que celui central.
Confusion possible : Avec l’étourneau ou avec la grive.
herons
Empreinte de
: L’héron
Nombre de doigts : 3 doigts à l’avant et 1 doigt à l’arrière.
Forme : Losange.
Taille : Environ Longueur : 12 à 17 cm – largeur : 8 à 9 cm
Griffes : Elles sont très courtes et arrondies à chaque doigt.
Disposition : Le doigt arrière est presque aussi long que le doigt médian.
Confusion possible : Avec l’aigrette garzette ou avec le héron pourpré.
canard Empreinte du : Canard
Nombre de doigts : 3 doigts à l’avant et 1 doigt à l’arrière atrophié.
Forme : Losange ou carré.
Taille : Environ Longueur : environ 6 cm – largeur : 5,5 cm.
Griffes : Elles sont petites et nettes.
Disposition : Les Doigts et palmures sont asymétriques, il y a espace plus petit sur l’extérieur du pied.
Confusion possible : Avec d’autres espèces de canard.
perdrix
Empreinte de
: La Perdrix
Nombre de doigts : 3 doigts à l’avant et 1 doigt à l’arrière petit.
Forme : Losange ou carré.
Taille : Environ Longueur : 2,5 à 4 cm – largeur : 3 à
3,5 cm.
Griffes : Elles sont petites et fines.
Disposition : Les doigts avant sont assez écartés.
Confusion possible : Avec le faisan.

Plus d’information

Si vous voulez en connaitre un peu plus sur les empreintes d’animaux, je vous conseille ce site web très complet :

empreinte (5)