Un chaton à peine âgé de 3 mois vient de vivre une aventure des plus éprouvante, il fait même déjà figure de petit miraculé.
Cette histoire commence dans le port de Shanghai, en Chine, un chaton orphelin se faufile inconsciemment dans l’un des containers d’un transporteur qui s’apprêtait à partir.
Hélas, enferme à l’intérieur, il parcourt alors, plus de 10 000 kilomètres en deux semaines, à travers les océans, pour enfin arriver à Los Angeles.
Piéger dans cette énorme boite, ce chaton s'est retrouvé sans eau et nourriture, il ne lui restait qu’à attendre d’être libéré de cette prison de métal.
Pourtant, même sans nourriture et sans eau, ce petit être trouvera la force de survivre.
Car il fut retrouvé vivant !

Par chance, il fut aussitôt pris en charge par le département de contrôle et de protection des animaux.
Il a même été baptisé « Ni Hao », ce qui signifie « Bonjour » en mandarin.
D'abord trop affaibli pour se tenir sur ses pattes, il commence à se remettre petit à petit à marcher.
Heureusement, la directrice du département des soins vétérinaires de Los Angeles est confiante pour son avenir.
« Ni Hao a accueilli l'équipe médicale avec ses premiers miaulements ce matin et il essaie de se lever. » Explique-t-elle.

Il est normalement prévu que le chaton reste 60 jours en quarantaine, mais il pourrait être adopté entre-temps, « si sa santé continue de s'améliorer », a-t-elle précisé.
Il recherche donc une âme charitable et sérieuse pour adopter ce petit chat, qui revient de loin et qui détient une volonté de vivre redoutable.

Mon petit mot

Une histoire d’un petit miracle, comme quoi un être vivant peut survivre dans les pires des environnements.
Je tiens à dire que je trouve ce chaton courageux, moi-même, je ne sais pas si j’aurais pu survivre à un tel événement.
Au moins, il ne reste pas en Chine, un pays connu pour tue les chats.
Hélas, ce pauvre chaton va surement avoir des problèmes de santé, vu que, pendant sa croissance, il a manqué de deux semaines de protéines et de vitamines.
Heureusement s’il est bien pris en charge, il risque de devenir un chat en pleine santé.
J’espère juste qu’en Amérique, il trouve un maitre sérieux, capable de le soigner, et de prendre soin de lui.