De nos jours, l’évolution de l’élevage d’un animal a considérablement évolué, il est passé d’un simple outil de chasse ou de décoration, à un véritable membre de la famille.
Plus les mentalités ont évolué, plus les maitres ont découvert que nos compagnons avaient besoin de soin quotidien, mis en avant par des petits gestes, qui en étant pratiqué évite à l’animal de développer certaines maladies ou problème physique.
Ainsi, le fait de brosser son animal, de lui couper les ongles ou encore lui prodiguer un bain, tout cela permet d’éviter certains parasites, ou infections de la peau.
Je vous présente donc la composition « d’une trousse de toilette ».

Attention :
Cette trousse de toilettage est composée pour les chiens, les chats, les rongeurs, et les furets.
Les oiseaux, les perroquets, les chevaux, les reptiles et les poissons seront dans un autre article, car, de par leur différence physiologique, il n’y a pas les mêmes matériaux.

Toilettage de base

Des matériaux ou produits, qui se doivent d’être dans toute trousse, peu importe la race de l’animal.
Elle peut même être emportée lors des voyages.
De plus, certains produits se recoupent avec la composition d’une pharmacie pour animaux.

Matériaux de base :
- Du sérum physiologique/lingettes nettoyantes (pour nettoyer les yeux).
- Produit nettoyant pour oreille/Lotion auriculaire (pour nettoyer les oreilles).
- Une pince à épiler (pour épiler les poils d’oreilles ou d’autres parties du corps).
- Un coupe-griffes/ciseaux à griffes (pour couper les griffes, la taille des ciseaux varie par rapport à la race de l’animal).
- Brosse/peigne/Gant d'entretien (pour brosser le pelage).
- Peigne démêloir (pour démêler le pelage, recommander pour les animaux à poil long ou les angoras).
- Shampooing (pour nettoyer le pelage, il peut être insectifuge ou démêlant).
- Brosse à dents ou Kit/set brosse à dent (pour brosser les dents de son animal).
- Dentifrice (pour aider au brossage de dent, dentifrice adapter à l’animal).
- Ciseaux (pour couper les nœuds dans le pelage).
- Séchoir (pour sécher son animal après le bain).
- Des Compresses (pour nettoyer les yeux).

Les rongeurs ont un matériel en plus par rapport aux autres races, il peut aussi être utilisé pour les furets, soit :
- Terre à bain/Sable (assurer la beauté de la fourrure, les rongeurs adorent se rouler dedans).

Toilettage supplémentaire

Des matériaux ou produits supplémentaires, qui complètent la trousse de toilettage, ces outils ne sont pas obligatoires pour le soin des animaux.
Ils sont avant tout plus professionnels et très utilisés par les toiletteurs ou concouristes.

Matériaux/produit :
- Lime à griffes (pour limer les griffes de son animal).
- Ciseaux sculpteur (pour sculpter le pelage).
- Tondeuse (pour raser le pelage, utilisé pour certaines races d’animaux).
- Trimmer (pour enlever les poils abîmés de votre animal).
- Après shampoing (pour démêler ou rajouter du volume et du soin au pelage).
- Gant de lavage avec picots (pour laver son animal lors du bain).
- Carde (pour démêler et éliminer le poil mort du pelage).
- Spray pour pelage (pour démêler, ou rendre brillant et souple le pelage).
- Eau parfumée /désodorisant/Parfum (pour enlever les mauvaises odeurs).

Plus d’information

Voici quelques petites informations complémentaires, qui pourraient bien vous servir dans le toilettage de votre animal.

Les lapins ne doivent ni être douchés, ni baignés, car il déteste souvent ça (il arrive pourtant d’avoir un lapin qui adore le bain, donc ne pas en faire une généralité), de plus, étant un animal très propre, il se nettoie seul.
Par contre, il faut le peigner souvent, un lapin angora devra être brossé 1 fois par jour.
Si la fourrure du lapin est maculée sur l’arrière-train quand, par exemple il a la diarrhée ou que de la paille mouillée y est restée accrochée.
Il faut essuyer délicatement l’arrière-train du lapin avec un chiffon et de l’eau tiède.

Pour nettoyer les yeux de son animal avec du sérum physiologique, il faut mieux utiliser une compresse au lieu de coton, qui laisse des filaments sur les yeux et les paupières de l’animal.
Les oreilles doivent être nettoyées à l’aide de lotion auriculaire qui ne demande pas l’aide de coton-tige, car elle enfonce plus le cérumen dans l’oreille que de le retirer.

Il existe certaines races de chien ou de chat pour lesquelles il est utile d’épiler l’entrée du conduit auditif, car les poils peuvent empêcher une aération correcte.
On le fait avec une pince à épiler, mais il est également possible de raser l’entrée du conduit avec une tondeuse.

Les animaux ont la peau très sensible, c'est pourquoi il ne faut jamais utiliser un shampoing pour humain, qui risque d’abime le pelage et l'épiderme.
Chaque race d’animaux à un shampoing spécifique, qui change par rapport à l’activité de l’animal, sa santé et son poil.
De plus, les allergies doivent être prises en compte, lors du choix du produit.

Bien sûr si vous ne vous sentez pas apte à toiletter votre animal ou que vous avez peur de lui faire mal, sachez qu’il existe maintenant des toiletteurs professionnels.
L’animal peut être nettoyé dans le magasin du professionnel ou encore à domicile.
Certains toiletteurs nettoient entièrement l’animal, coupant ainsi les ongles, nettoyant les yeux ou encore les oreilles, tout en lavant le pelage.
D'autres feront une formule par rapport à la demande du maitre.
Mais le meilleur reste à nettoyer soit même son animal, et surtout l’habitué très jeune à être manipulé, pour que le toilettage devienne un plaisir pour l’animal et le maitre, et non une contrainte.
N’oubliez pas de récompenser votre compagnon avec une friandise pour le féliciter d’avoir passé cette petite épreuve.