Je présente encore une nouvelle catégorie, qui normalement n’aurait pas dû être oubliée, vu son importance : Cause animale.
Elle regroupera les manifestations, les pétitions ou ventes en enchère, qui permettent de mettre en avant une cause animale.
Ainsi, même si vous n’avez pas le temps d’être bénévole, vous pourrez aider les animaux en signant par exemple des pétitions pour faire changer les choses.
Et dans ce cas, plus on est nombreux, mieux c’est.

Je commence donc avec un projet de don, mais pas à partir d’argent, mais de rugissement !
Cette idée originelle met en avant un fait réel, les grands félins (lion, panthère, léopard…) disparaissent à grande vitesse.
Laissant alors pour notre futur, un vague souvenir de ces grands félins qui, sont victimes de la dégradation de leur environnement et de l’homme.

Dereck et Beverly Joubert sont à l’origine de ce projet, ils sont des écrivains, photographes animaliers, explorateurs en résidence pour la National Geographic Society et surtout cinéastes connus pour leurs films sur les félins.
Ils se sont donnés pour mission, la conservation et la compréhension des grands prédateurs et des espèces clés de la faune africaine.
Ainsi, ils tournent et font des recherches en Afrique depuis plus de 25 ans, un travail remarquable riche de 22 films, 10 livres, des publications scientifiques et de nombreux articles dans le magazine National Geographic.

Pour pouvoir sauver les félins, ils ont créé en 2009 : La Big Cats Initiative.
C’est une association qui a pour mission :
- De soutenir les projets de terrain travaillant pour la conservation des espèces.
- D’éduquer les populations locales à la cause .
- D’inciter aux dons pour pouvoir agir et sensibiliser l’opinion publique.

Hélas, il manque d’argent, une chose cruciale pour une association avec un tel projet, alors ils ont eu une idée insolite.
Pour soutenir le projet Big Cats Initiative, il vous suffit de… rugir !
À l’aide de votre webcam (ou sans), c’est 1 euro qui est reversé à l’association, permettant alors de sauver les grands félins.
Une initiative fortement prometteuse, au vu du nombre de rugissements, et justement, il faut une telle participation.
Surtout, quand on sait qu’il y a 2000 ans, plus d’un million de tigres parcouraient notre planète, en 1940 il en restait environ 400 000, aujourd’hui, en 2011, on en dénombre 20 000.