Je vous présente une nouvelle catégorie, qui est en quelque sorte très
importante : Législation
Elle présentera les nouvelles lois, ou actualités politiques en rapport avec les animaux.
Ainsi, elle mettra en avant les changements législatifs de notre société sur le monde des animaux, que ce soit mauvais ou au contraire bien pour nos compagnons.
Je trouve qu’il est important de voir comment le gouvernement et les mentalités évoluent pour la cause animale, d’où cette catégorie.

Je commence donc avec une question récurrente en ce moment dans le monde des animaux et politiques, surtout depuis le début des élections présidentielles de 2012 .
Parmi les candidats, lequel soutient le plus la cause animale ?

Les collectifs Animalsace, Droits des Animaux et L214 ont essayé de répondre cette question, en mettant en place un site qui mélange politique et animaux.
Celui-ci compare la position de chaque candidat par rapport à la cause animale.
Ainsi, chaque candidat, et parti politique en général, est noté sur un barème à 4
niveaux :
- Agit pour les animaux.
- Penche pour les animaux.
- Penche contre les animaux.
- Agit contre les animaux.

Ainsi, huit thèmes sont mis en avant, ils englobent à peu près le monde animal :

1. Les animaux de compagnie
Chaque année, environ 100 000 chats et chiens sont abandonnés, ils sont soit laissés à leur sort en ville ou dans la nature.
Ainsi, beaucoup d'animaux sont condamnés par la faim, la maladie ou les accidents.
Et lorsqu'ils sont, au mieux, confiés à un refuge, leur avenir n'est pas certain d'être assuré.

2. L’expérimentation animale
L’expérimentation sur l’animal se poursuivra indéfiniment et les bonnes intentions resteront lettre morte si rien n’est réellement engagé pour la recherche et la validation de méthodes substitutives.

3. La corrida
Le Ministre de la Culture et de la Communication a pris la décision, en janvier 2011, d’inscrire la tauromachie « dont la corrida fait partie » au patrimoine culturel immatériel de la France.
Cette décision valorise une pratique cruelle qui véhicule la culture de la mort et le goût pervers de la souffrance.

4. Élevage, transport, abattage des animaux de ferme
En dépit de récentes avancées, des millions d’animaux de ferme sont élevés, transportés et abattus chaque année en France dans des conditions inacceptables.

5. Fourrure
L’industrie de la fourrure tue plus de 56 millions d’animaux par an (chiffre en hausse de 10% chaque année depuis 10 ans), sachant que l’Europe est responsable à elle seule de 70% de la production de fourrure d’élevage dans le monde.

6. Chasse/Faune sauvage
Les chasseurs représentent moins de 3% de la population nationale, mais continuent de dicter leur loi.

7. Animaux de cirque et Zoo
S’appuyant sur des observations de scientifiques spécialistes de la vie animale, les associations de protection des animaux n’ont de cesse de dénoncer les conditions de détention et de présentation des animaux sauvages détenus par les cirques.

8. Droit animal
Si le Code rural reconnaît depuis 1976 les animaux comme des êtres sensibles, ce n’est toujours pas le cas du Code civil qui les considère encore comme des « biens meubles » au même titre qu’une armoire ou une chaise.

Je vous laisse juger par vous-même les bons et mauvais candidats selon ce qui est important pour vous.
Mais certaines réponses laissent à désirer, entre ceux qui ne disent rien et ceux qui racontent des bêtises des plus honteuses.
Personnellement, je trouve qu’aucun candidat ne se vaut, vous avez les extrêmes dans les deux camps.
Je rêve de voir un candidat cherchant à créer un pays qui vivrait en harmonie avec les animaux et la nature, sans obligatoirement punir les humains.
Mais pour cela, il faudrait que la cause animale soit plus présente dans les esprits, pour qu’elle devienne un pilier important dans notre société actuelle.