On croit souvent que dresser un chien est extrêmement difficile, voire impossible devant le caractère de certains spécimens.
Mais il faut savoir qu’il existe quelques petites astuces pour rendre nos chers compagnons plus ouverts aux ordres et aux idées que nous voulons leur transmettre.
Ainsi, je vais vous parler : « Des bases du dressage ».

Le dressage sert avant tous à apprendre à nos animaux certains comportements pas naturels et naturels, mais pas encore acquis (comme la propreté).
Mais attention, il faut savoir que tous les animaux peuvent être dressés, le chien n’est pas le seul privilégier dans l’histoire.
Ainsi, c’est assez connu, de voir des chats répondre aux ordres, mais aussi des oiseaux, des rongeurs, des furets, des chevaux, voir des poissons.
Mais, certaines races sont plus faciles à amadouer que d'autres, un chien sera surement plus réceptif qu’un poisson, mais avec beaucoup de patience le miracle peut avoir lieu.

Certaines personnes disent que « dresser » un animal revient à le maltraiter.
Je répondrais à cette conclusion que ces personnes n’ont jamais eue, la joie de dresser un animal.
Car, quand on dresse son compagnon, ceci revient à partager son temps avec lui.
De plus, s’il est fait avec douceur et tendresse, un lien se crée entre le maitre et l’animal, un lien de confiance et d’amour.
L'animal comprend ainsi que sa confiance, et son travail rend heureux son maitre.
Et, vous pouvez me croire, les animaux adorent faire plaisir à leur maitre, car, pour eux, ils font alors partie de la famille.
Ainsi, aimeriez-vous rester dans une salle, seul, sans que personne s’occupe de vous, tel un meuble ?
Ou préfériez-vous qu’une personne joue avec vous, vous récompense de vos efforts et prenne le temps de vous apprendre certaines choses dans l’amour ?
Le dressage, en plus de devenir agréable pour l’animal, le devient aussi pour le maitre, qui pourra alors apprendre les règles de la maison à son compagnon.

Le dressage commence d’ailleurs dès le plus jeune âge, le fait d’apprendre « où faire les besoins », ou comme « marche avec la laisse » sont aussi des activités de dressage.
Ainsi, vous commencez sans vous en rendre compte, alors, pourquoi ne pas continuer.
Toutes les races peuvent apprendre, peu importe l’âge, et certains exercices pourraient même aider votre animal tout au long de sa vie.
De plus, il apprend à se familiariser avec d’autres animaux et humains.
Ainsi, il apprend à devenir plus sociable, doux, aimable, et non craintif.
Le dressage est donc important, c’est comme éduquer un enfant, s’il ne savait rien faire, il ne pourrait pas grandir en bonne santé, c’est pareil pour le chien.
Il peut apprendre les bases, et évoluer vers de nouveaux exercices, de plus, il a été prouvé que les chiens et chats avaient le cerveau d’un enfant de 3 ans, donc qu’ils avaient la capacité d’apprendre et d’aimer cet apprentissage.

Méthodes

Lorsque vous avez un animal, vous devez être prêt à passer de longues heures à son dressage.
Pour le faire, il existe de nombreuses méthodes, certaines sont même uniques aux dresseurs.
Pourtant, il existe deux catégories distinctes, ces méthodes sont même reconnues dans le monde du dressage, comme le pire et le meilleur.

Le renforcement positif :
Le renforcement positif est une philosophie très ancienne chez les dresseurs, mais elle est exploitée depuis peu, dans nos foyers.
Elle est basée sur l’idée que le renforcement de la bonne conduite est plus agréable à la fois pour le chien et le maitre.
Il crée alors un lien de confiance, ainsi l’animal est récompensé (friandise) dès qu’il réalise le comportement recherché.
Bien sûr, ces récompenses motivent l’animal à obéir plus facilement et à apprendre de nouveaux tours.
Je recommande évidemment cette méthode, qui montre très vite le résultat de l’entrainement, donnant alors une image positive de l’activité à l’animal.

Le renforcement négatif :
Le renforcement négatif est aussi une ancienne technique, elle était souvent utilisée à l’époque où l’homme ne comprenait rien aux animaux, elle utilise essentiellement la punition.
L'idée est que l’animal va retenir plus facilement les ordres de son maitre s’il sait qu’il risque de se faire punir par celui-ci.
On utilise ainsi, les cris, les claques, les clôtures électriques… pour apprendre à l’animal.
Les résultats sont peu visibles, car l’animal vient à penser négativement, le rendant craintif et agressif.
Personnellement, je ne recommande pas du tout cette méthode, la trouvant cruelle.
Elle sert juste à blesser l’animal pour le plaisir du maitre.

On peut aussi mélanger les deux genres, utilisant les friandises pour récompenser un bon comportement et la violence pour une mauvaise action.
Mais pour ma part, je trouve qu’il vaut mieux utiliser le renforcement positif, de plus, si l'on aime vraiment son animal, on ne peut pas vraiment lever la main dessus.

Accessoire

Pour dresser son animal, il existe différents accessoires, qui pourraient bien vous aider.
Ils ne sont pas indispensables, mais ils facilitent l’apprentissage et la concentration de l’animal.

Les friandises
Votre plus grand allié dans le dressage de votre animal, surtout s’il est gourmand.
Il faut souvent rechercher la friandise adorée de votre animal, pour qu’il la voie vraiment comme une récompense.
Ça peut être du fromage, des biscuits, de la viande, des croquettes…
Mais attention, si par exemple vous avez plusieurs chiens, ils n’ont pas souvent le même gout pour les friandises, donc il faut varier la récompense pour faire plaisir à tous.


Le sac à friandises

Un petit accessoire, très pratique pour porter les friandises des animaux.
Elle est peu chère, et peut être même faite par vos petites mains.
Les jouets
Certains animaux ne sont pas attirés par la friandise, donc il faut utiliser les jouets comme substitution.
Souvent, ceci s’attribue aux chiens qui sont très joueur, comme le border-collie.
Le clicker
C'est un petit instrument émettant un bruit bref, appelé
« click ».
Il est souvent utilisé avec la friandise pour faire comprendre que le bruit est, équivaut à la récompense elle-même.
Un bon outil pour retirer au fur et à mesure l’indépendance de l’animal aux friandises.


Il existe encore d’autres accessoires, mais ils s’utilisent plus pour les activités comme
« l’obé rythmée » ou « l’agility dog », donc ils ne sont pas recommandés pour commencer avec votre animal dans le monde du dressage.

Synchronisation

La synchronisation est très importante dans l’éducation de l’animal, elle accélère le processus d’apprentissage en facilitant la communication et la compréhension entre l’animal et le maitre.
Vous devez donc, lui donner sa récompense dès qu’il a agi conformément à votre attente, ainsi c’est le seul moyen de lui faire comprendre qu’il a bien agi.
Comme vous voulez que l’action présente soit répétée, et non l’action suivante, vous devez être très rapide et récompenser votre compagnon au moment où il a encore en tête la position demander.
Ainsi, vous devez anticiper le moment où votre animal va faire ce que vous lui avez demandé, avec bien sur une friandise à la main.

Attention tout de même de ne pas lui laisser apercevoir la récompense ou le paquet de friandises, car il risque d’être distrait.
Il faut donc les garder hors de sa vue !

Petit plus

Il faut varier les contextes, c'est-à-dire diversifier les lieux ou situations où l’animal doit apprendre un exercice.
Par exemple, si vous apprenez le mot « assis » dans le jardin à votre chien, il le fera seulement dans ce lieu et avec seulement vous.
C’est pour celle qu’il faut varier les lieux et si possible le mettre devant un public.
Ainsi, il n’aurait pas peur et il ne sera pas distrait.
Il pourra alors obéir à l’ordre facilement et le faire dans n’importe quelle situation.

Vous voilà maintenant avec les bases du dressage, j’espère qu'elles vous aideront pour débuter dans cet apprentissage.