Noël arrive d’ici quelques jours, et l'on sent déjà le saumon fumé, la buche au chocolat, bref tout est prés pour passer un magnifique réveillon.
Mais il peut arriver qu’un accident arrive, car cette période peut être dangereuse pour nos animaux de compagnie, qui sont curieux de voir des nouveaux éléments lors de cette fête.
Cela peut paraitre surprenant, mais ne faut-il pas mieux prévenir que guérir ?
C’est pour cela que je me décide à vous donner quelques gestes et avertissement, qui pourrait bien sauver votre animal et aussi votre Noel.

La décoration

Les éléments de décors peuvent facilement donner une ambiance festive dans une maison, mais elle peut révéler de nombreux dangers pour vos petits animaux, qu’ils soient furets, rongeurs, chats ou chiens.

Le sapin : Le véritable danger avec le sapin est sa chute sur votre animal.
Pour les plus gros, comme le chien, il pourrait juste avoir une petite frayeur, mais un petit d’animal, tel le furet, il pourrait bien se retrouver avec quelques blessures.
Le mieux à faire est de bien coincer le pied du sapin dans un support solide et lourd, qui ne risque pas de tomber ou d’être renversé.
Pour les sapins naturels, avec des racines et qui se trouvent en pot, il faut recouvrir la terre de pierre ou de galet, pour éviter à nos furets, nos petits chiens ou nos chats de creuser la terre et de fragiliser l’équilibre de l’arbre.

Les fils d’ange : Les fils d’ange dont on se sert pour la décoration peuvent être dangereux si le chat, le furet, le rongeur ou le chien en ingèrent.
Au mieux, cela va provoquer juste quelques vomissements, auquel cas on passe la serpillère.
Au pire, une occlusion est possible, là, il faut aller directement au vétérinaire faire une consultation.
Donc pensez à mettre cette décoration la plus haute possible, et de telle manière qu’elle ne puisse être touché sans passer par des moyens détournés, comme monter sur le canapé ou un meuble.

Les décors : D’autres décors peuvent entrainer une occlusion, comme ceux du sapin ou un morceau de décor brisé gisant au sol.
Mais pas question de se priver du sapin pour autant, pensez juste à placer les décors sur les branches les plus hautes en faisant en sorte qu’ils soient convenablement fixés.
De même, la guirlande électrique doit être hors de portée afin d’éviter tout risque d’électrocution, surtout pour nos amis les rongeurs, qui se feront un plaisir de vérifier l’état des fils.

Les cadeaux : Si les cadeaux sont placés au pied de l’arbre, méfiez-vous que le chat ne prennent pas un « coup de folie » en voulant jouer avec les rubans qui les entourent.
Ou encore en déchirant avec amusement les papiers cadeaux, ce qui risque de faire tomber le sapin sur leur petite tête.
Les furets risquent aussi de poser problème, car, devant leur grande curiosité, ils voudront ouvrir les cadeaux ou simplement les cacher derrière le canapé.
Pour éviter ça, il faut mieux mettre au dernier moment les cadeaux ou alors fermer la salle où se trouve le sapin.

A table

Le décor est contrôlé, aucune chute de sapin ne viendra gâcher votre Noel, mais un autre problème se présente, les dangers que peuvent rencontrer votre animal à table.

Le foie gras : Votre petit compagnon a bien le droit à une « lichette » de foie gras, mais surtout n’en abusez pas.
Ne laissez pas non plus ce plat sans surveillance, car il pourrait bien tenter d’en reprendre une part.
Le mieux à faire est d’acheter son plat de Noel, rien que pour lui, comme une pâtée pour chien ou chat de qualité, qu’il mangera pour l’occasion, comme vous avec vos huitres.

Le sel : Attention à l’abus de sel, qui peut être nocif, notamment avec les poissons comme le saumon ou la truite fumés que l’on sert en cette période.
On peut donner une petite part, mais juste ça.

La volaille : Au repas on trouve souvent de l’oie, une dinde, voire une caille, au repas.
Il ne faut en aucun cas donner les petits os à votre animal, car ils peuvent se casser et devenir des lames de rasoir dans la gorge de votre chien ou chat, encore pire, il y a un risque d’occlusion.
De toute manière, c’est à éviter tout au long de l’année.

Les marrons et les châtaignes : Les marrons et les châtaignes contiennent pour leur part des tanins pouvant entraîner divers troubles.
Comme des vomissements, des diarrhées, des ballonnements, voire une occlusion.
Bref, on évite ça, pour esquiver une visite chez le vétérinaire.

Le chocolat : Ceci est valable toute l’année, évitez de donner du chocolat à votre animal, notamment le noir.
Celui-ci renferme une substance que le chien, le furet et le chat ne parviennent pas à éliminer : la théobromine.
Ainsi, ingérée en grande quantité, l’intoxication peut entraîner la mort et un Noel sous les pleurs.
Si vous tenez vraiment à en donner, sachez qu’il existe dans les animaleries des chocolats faits pour les animaux, sans la substance toxique, mais il est préférable de ne rien donner.

Le café : Le café que l’on retrouve dans les chocolats ou dans les buches peut être à l’origine de troubles nerveux.
On évite donc d’en donner.

L’alcool : inutile de dire que la consommation d’alcool n’est pas recommandée pour les animaux. Mais il arrive que certains sournois lèchent des fonds de verres, alors que vous montrez votre cuisine à votre famille, le mieux est de recouvrir les verres ou les mettre en hauteur (finir les verres peut aussi marcher).

Les plantes

Il reste encore quelques dangers pour nos animaux, comme certaines plantes que l’on trouve en particulier qu’au moment des fêtes de fin d’année.
Elles sont connues pour être toxiques pour les chiens, les rongeurs, les furets et les chats.
En voici une petite liste :
- Le poinsettia (aussi appelé « étoile de Noël »)
- Le gui
- Le houx
- L’if (on s’en sert pour fabriquer les couronnes de l’Avent).
Ainsi, plusieurs symptômes peuvent apparaître selon la plante ingérée, comme :
- Vomissements
- Diarrhées
- Réactions cutanées
- Écoulement au niveau des yeux
- Salivation
- Perte d’équilibre, etc…
Si vous voyez un de ces symptômes, il faut aller d’urgence chez le vétérinaire pour faire soigner l’animal sans attendre.
Ainsi, je vous conseille de mettre ces plantes hors de portée de votre compagnon.

Pour finir

Noël se passe bien et voilà qu’arrive l’heure du cadeau.
Alors, pourquoi ne pas offrir à votre animal un cadeau ?
Une balle, un jouet fabriqué maison, une friandise, avec peu de chose votre compagnon pourrait, lui, aussi fêter Noel.
C’est plus symbolique qu’autre chose, et ça fait surtout plaisir au maitre, mais votre animal aura l’impression d’être de la famille, alors pourquoi pas ?


Je remercie les sites, blogs et forums pour leurs astuces/conseils.