Les animaux en plus d’envahir nos maisons, ont aussi touché la culture humaine.
On les retrouve ainsi dans l’écriture, la musique, la peinture, ou encore dans le cinéma.
C’est ainsi que je vais vous parler d’un film qui a fait pleurer une génération de gamin, et surement les parents qui accompagnaient leurs enfants sur le canapé.
Je parle bien sûr d’un film qui restera toujours dans nos cœurs comme un bon souvenir, son nom est : L’incroyable voyage.

« L'Incroyable Voyage » ou encore « Retour au bercail : L'incroyable randonnée » au Québec (Homeward Bound : The Incredible Journey) est un film de une heure et 24 minutes sortis le 3 février 1993 aux États-Unis et le13 octobre 1993 en France, et réalisé par Duwayne Dunham.
Il est basé sur un roman de Sheila Burnford : L'Incroyable Voyage.
C'est également le remake du film « L'incroyable Randonnée », produit également par les studios Disney sortis en 1963.

Histoire

Le film raconte les aventures de Shadow, un golden retriever, Sassy, une chatte himalayenne et Chance, un bouledogue américain croisé.
Ils vivent dans une maison, en compagnie de leurs maîtres respectifs.
Hélas, un jour leurs propriétaires les laissent à une de leurs amies, Kate, une fermière.
Puisque le nouveau père de la famille a obtenu un travail dans la ville de San Francisco, ils doivent déménager temporairement.
Mais les animaux, se croyant abandonnés après une semaine et se demandant, si quelque chose est arrivé, à leur famille, décident de s’échapper de la ferme pour partir à leur recherche.
Ainsi, pour survivre durant ce long voyage, les animaux devront apprendre à compter les un sur les autres, tout en apprenant le sens du mot : « Famille ».

Personnage

Shadow
Shadow est un Golden retriever, il est le plus âgé dans le groupe, mais aussi le plus sage, il connait tous sur la relation qu’il doit y avoir entre un être humain et son chien, fidèle, il aimera son maitre jusqu’à la mort, ainsi que sa famille.
Hélas, il est le moins endurant, mais ne manquera pas d’intelligence pour vaincre les obstacles qui les attendent.
Sassy
Sassy est une chatte himalayenne pure race, très maline, elle sait jouer de son charme félin pour obtenir se qu’elle veut.
Au premier abord, elle n’a pas l’air d’aimer Chance, mais au fond elle l’adore énormément, le taquinant par moment, elle a aussi beaucoup de répondant dans ces paroles.
Chance
Chance est un bouledogue américain croisé, il est le plus jeune, le plus anxieux et impatient, voir indiscipliné et curieux.
Mais même s’il est jeune, il a vécu beaucoup de choses, vu qu’il a habité dans la rue et dans des fourrières pendant son enfance.
Un chien qui n’a pas confiance aux humains et qui cherche sa place dans cette famille.

Anecdote

Le film a été tourné en Oregon aux États-Unis.
Quatre forêts nationales ont été utilisées pour le tournage dont la Forêt nationale de Deschutes, Mont Hood National Forest, Wallowa-Whitman National Forest.
L'association PETA a lancé une poursuite en justice contre les studios Disney pour avoir perdu, pendant le tournage, trois chats qui jouaient le rôle de Sassy.
Pour faire suite au succès du premier film, une suite sortie en 1996, appellé L'incroyable Voyage 2 : San Francisco.
Une suite, appelée L'incroyable Voyage 3 : La Nouvelle Aventure devait voir le jour en 2005, mais le projet fut annulé.

Mon avis

Un film que j’ai revu récemment, je peux donc vous dire qu’il n’a pas vieilli.
J’ai pleuré, reniflé et rigolé devant les paroles de Sassy, bref un film que je conseille de voir si vous ne connaissez pas ou de revoir avec vos enfants.
Ce film apprend bien la relation entre l’humain et l’animal, mais il parle surtout d’une chose importante : l’abandon, la fourrière et la famille vus par nos compagnons à quatre pattes.
Ainsi du début à la fin, Shadow ne peut pas s'imaginer son maitre l’abandonnait, pire encore, il croit que celui-ci est en danger.
On nous montre ensuite une autre facette de l’animal fidèle et plein d’espoir, celui de Chance, un chien qui répétera que l’homme : « prend et abandonne ».
Mais même s’il connait cette « vérité » vue lors de son enfance, il découvrira pendant le voyage une chose nouvelle.
L’histoire montre donc derrière des scènes tristes et comiques, des paysages magnifiques et une amitié merveilleuse, le sens des mots « Abandonner » et « Famille».
Je vais peut-être chercher loin, mais je conseille de montrer ce film à vos enfants pour leur expliquer pourquoi, l’abandon, c’est mal, surtout pour les animaux qui aiment leur famille.
Le plus étonnant dans ce film, c’est ce que les animaux sont capables de faire, sans que la production utilise de trucages, par exemple : on voit, Sassy nageait à contre-courant ou encore les mimiques des animaux quand ils parlent.
D’ailleurs, on comprend vite que les animaux communiquent entre eux, ils se comprennent, mais ils ne peuvent pas comprendre les humains et vice versa, le réalisateur a même fait une scène où l'on voit un plan de vu d’un humain lors d’un échange entre les chiens, il n’entend alors que des aboiements.
En faite, pendant tout le long du film, les humains ne sont pas très intéressants, logique, les héros se sont les animaux, on est presque qu’à penser qu’ils sont plus intelligents que l’homme, la preuve avec Sassy qui manipule sa maitresse pour quelques crevettes.
On remarque donc un film de qualité avec de belles musiques, des scènes d’humour, de l’action et peut être avec un petit message, bref je vous laisse le soin de le regarder et de le juger.
Entre-temps, je vais chercher quelques mouchoirs, pour visionner le numéro 2, qui aura bien sûr droit à un article.